bmk

blog m kiwaïda

Tag - fleurs

Fil des billets

lundi 5 avril 2021

м@ℊᾔ◎łḯα


















Entre les magnolias et les alizées du Japon et les giroflées des murailles... des fleurs masquées.
Photographies © Sonia Marques

mardi 1 décembre 2020

¢@ღéʟḯα


















Ce qui sépare les liens

Si l'on prend le temps

Si long le temps

De regarder ce qui s'offre à nous

Dans ces pas perdus

Le temps n'est pas perdu

Loin les arrivées
Loin les départs

Ici le chemin


Tout ce qui sépare les liens
efface notre chemin

- coudre la chaussette

- réparer la machine

- soigner la plaie

Tout est si pauvre

L'être humain sait relier

Seul

Être seul à relier

Pas de trop à séparer

Que tous ces seaux remplis d'eau

nourrissent la terre

Le sceau de cuivre, d'étain, de toile et celui à ordures

Que tous ces sots remplis de sels

se délestent de leurs infamies

Les fleurs d'hiver nappées de rosées

s'offrent

L'une précoce tombe

La camélia

L'idée de la respiration

Le poumon de la vie



Les fleurs de ma mère et de mon père (Photographies © Sonia Marques)

lundi 8 juin 2020

¢♄αღ℘ṧ

Natures égotiques / Balade limousine

Abondance, Bichon, Fumaison, Sakura, Galletout, Rouelle, Losange, Cabécou, Taupinette, Lechatolet, Monbriac, Ovalie, Coquillon, Calisson, Dauphin, Enrobé du Soleil, Picodon, Pecorino,  Moelleux, Vœu, Chabichou, Vacherin, Buchette, Gratte-Paille, Bleu, Fleur du Maquis, Fondue, Romarin, Fondant, Regal, Queijo do Pastor...

Photographies © Sonia Marques

dimanche 24 mai 2020

ℯкṧтαṧїṧ













Photographies © Sonia Marques





mardi 19 mai 2020

Fℒ€Ṳℝϟ & iℕ$€ℭ†€ϟ

Je découvre, avec parcimonie, les fleurs poussées à l’abri des regards, et leurs insectes, passagers confinés. C'est beau.
De ce qu'elles seules, veulent bien m'offrir, je partage ce que j'ai entraperçu.
C'est à vous, que j'adresse mon point de vue, passagère confinée de ces pages.
De ce que moi seule, je veux bien vous offrir, de ce que vous, seuls, voulez-vous bien entrapercevoir.
Les fleurs, les pages et les insectes, sont nos amis, nos compagnes et compagnons, nos signes des saisons et notre température.
De délicats modèles de tempérance.

Retenus de nous-même, en un seul lieu, contemplatifs et repus, vous êtes mes plus beaux espoirs, en ce printemps téméraire.
Étincelants miroirs de la beauté des solitudes.

Sans vous voir surgir de terre, je ne vous imaginais pas, aussi généreuses et ingénieuses.
Vous avez repris vos droits.

Tapie sous terre, des mois, des années durant, j'ai fait comme vous, à l'abri des regards, j'ai repris mes droits.

Mille mercis, milles fleurs et insectes.

Photographies © Sonia Marques

mercredi 13 juin 2018

ґїḓεαυ

Le rideau du Sanctuaire se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas (photographies © Sonia Marques)