bmk

blog m kiwaïda

Tag - fantômes

Fil des billets

lundi 17 février 2020

é¢☺ℓø❡їε ℯη☂яε ʟεṧ ṽḯṽαᾔ☂ṧ ε⊥ łεṧ м☺ґ☂﹩

Et bien oui, il y a des conférences qui sont pas mal dans les écoles d'art, et là c'est sur le dialogue entre les morts et les vivants, Vincianne Despret, dont j'avais déjà publié une interview : à l'écoute des oiseaux J'aime bien comment elle va répondre à un étudiant (barbe de hypster) qui l'attaque. Je trouve la salle agréable et la retransmission parfaite, ainsi que les questions libres. Bref, quand on est loin, c'est l'idéal, et quand on est dedans, devant cela doit être top !

mercredi 15 août 2018

ℳ∀Ḳi

Les makis nos amis...

Le Maki catta (Lemur catta, aussi appelé Maki mococo, maki à queue annelée ou encore lémur à queue annelée) est un lémuriforme appartenant à la famille des lémuriens, il est le seul représentant du genre Lemur. Ils vivent dans le sud de l'île de Madagascar, dans la savane arbustive. Les lémuriens (ordre des Lemuriformes), leur nom dérive des lémures (des fantômes ou esprits de la mythologie romaine) en raison de leurs vocalisations rappelant les bruits attribués aux fantômes, de leurs grands yeux réfléchissant la lumière et des habitudes nocturnes de certaines espèces. Bien que les lémuriens soient souvent confondus avec les premiers primates, ils ne sont pas les ancêtres des primates anthropoïdes (singes, grands singes et humains) avec lesquels ils partagent des caractères morphologiques et comportementaux trouvés chez les primates primitifs.

Ce sont des adorateurs du soleil.

Le Vari noir-et-blanc & le lémur à ventre roux

Leurs mains sont proches de celles de l'homme. Tout comme les pieds, elles comportent cinq doigts très minces, dont l'un est opposable aux autres, élargis à leur extrémité et munis d'ongles, sauf le deuxième, qui possède une griffe leur permettant de gratter leur fourrure ou celle de leurs congénères. Leur nom vient des Lémures, car ils sont si farouches et peu visibles qu'ils ont fait penser à des fantômes. Les lémures sont des spectres malfaisants issus des croyances de l'antiquité romaine.

Antiquité romaine

La mythologie romaine assimile les lémures aux âmes damnées d’hommes et de femmes ne pouvant trouver le repos car ils ont connu une mort tragique ou particulièrement violente. Ils viennent souvent hanter les demeures des vivants. Pour les mettre en fuite (car leur révocation n’est pas possible), le peuple romain célébrait la fête dite de Lémuria les 9, 11 et 13 mai. Des fèves noires étaient ainsi jetées par-dessus l’épaule gauche de chaque père de famille dans chaque foyer. Les croyances rapportent que les fèves représentent la nourriture des morts. Cette pratique vise à apaiser d'éventuelles apparitions pour épargner les vivants.
Ensuite afin de précipiter leur déroute on frappait de grands vases d’airain toute la nuit durant.
Pendant la célébration, les mariages étaient interdits et tous les temples étaient condamnés.

Paracelse (médecin-chirurgien suisse innovateur en thérapeutique, un philosophe de la nature, théoricien des forces surnaturelles et un rebelle s'en prenant parfois avec virulence aux institutions et aux traditions (1493-1541)

Paracelse compte sept races de créatures sans âme : les génies à forme humaine mais sans âme ni esprit (inanimata) des Éléments, les géants et les nains, les nains sur la terre. Il croit aux génies des quatre Éléments. La Terre, par génération spontanée, produit des nains qui gardent les trésors sous la montagne ; l'Eau produit les ondines ; le Feu, les salamandres ; l'Air, les elfes. Ensuite viennent les géants et les nains issus de l'air, mais qui vivent sur la terre. L'ouvrage de Paracelse a pour titre Le livre des nymphes, des sylphes, des pygmées, des salamandres et de tous les autres esprits

"Le mot inanimatum désigne six familles d'hommes sans âme... Ces hommes sans âme sont d'abord ceux des quatre familles qui habitent les quatre Éléments : les nymphes, nymphae, filles de l'eau ; les fils de la terre, lémures, qui habitent sous les montagnes ; les esprits de l'air, gnomi ; les génies du feu, vulcani. Les deux autres familles sont composées d'hommes qui sont également nés sans âme; mais qui, comme nous, respirent en dehors des Éléments. ce sont d'une part les géants et d'autre part les nains qui vivent dans l'ombre des forêts, umbragines... Il existe des êtres qui demeurent naturellement au sein d'un même Élément. Ainsi le phénix, qui se tient dans le feu comme la taupe dans ta terre. Ne soyez pas incrédules, je le prouverai ! Quant aux géants et aux nains de la forêt, ils ont notre monde pour séjour. Tous ces êtres sans âme sont produits à partir de semences qui proviennent du ciel et des Éléments, mais sans le limon de la terre... Ils viennent au monde comme les insectes formés dans la fange [par génération spontanée]."

(Paracelse, La grande astronomie. Astronomia magna (1537), trad., Dervy, 2000, p. 159-160).

Le saïmiri à tête noire

Appelé également singe écureuil, le saïmiri à tête noire est un petit primate au pelage jaune beige, au front noir et au oreilles blanches. On le trouve au Brésil, en Bolivie, au Pérou, au Vénézuéla, en Colombie et au Costa Rica. Il vit dans les Forêts tropicales.

Toutes les photographies © Sonia Marques & JD