On voit nos vies défiler
Sur le fil
On voit les années filer
On essaye de filer droit
Et on n’peut pas rembobiner
Tout ces nœuds dans nos vies
Si on pouvait les dénouer
Alors dites-moi comment ça marche

En groupe ou pas, on marche seul
Qu’on l'veuille ou pas on a une valeur marchande, du plus jeune âge au linceul
Marche ou crève mais marche droit, marche à l’envers ou ne marche pas
Et le business, ça marche

D'ailleurs pourquoi les barrières, devraient être toujours dépassées
Pourquoi j'ai peur d'être dépassé, par qui et par quoi
Je ne sais pas mais c'que je sais, c'est que si j'ai peur c'est que j'suis pas l'dernier
Comme si y'avait qu'une arrivée, qu'un seul endroit
Qu'une seule route où on devrait aller, ça m'étonnerait
Tout ce que j'sais c'est qu'je sais pas, j'y vais pas à pas
Ouais pas à pas, ouais pas à pas

La tête dans son téléphone
Sans écouteurs, on la croirait folle
Sans Google, on la croirait conne
Et sans filtres, on la croirait bonne
C'est trop facile de juger, c'est trop facile de juger

On n'est pas tous égaux face à la beauté, c'est si facile d'être haut quand on les voit défiler
Petit, avant d'apprendre un métier
Faut d'abord apprendre à retoucher la photo d'un CV

*

Dédicace au privilège du hasard et aux escalators...