L'explosion atomique Baker, déclenchée dans le cadre de l'Opération Crossroads, une série d'essais nucléaires menés par les États-Unis sur l'atoll de Bikini, dans les Îles Marshall le 25 juillet 1946.

L'atoll de Bikini est un atoll des îles Marshall. Il fut le théâtre d'essais d'armes atomiques menés par les États-Unis, à partir du 1er juillet 1946, date de la première explosion de l'opération Crossroads.

L'explosion atomique Baker, déclenchée dans le cadre de l'Opération Crossroads, une série d'essais nucléaires menés par les États-Unis sur l'atoll de Bikini, dans les Îles Marshall le 25 juillet 1946. Le large nuage blanc est un nuage de condensation (Nuage de Wilson) qui n'a duré qu'un temps très court. L'explosion n'a pas formé un champignon atomique classique, mais une colonne d'eau qui s'est étalée « en chou fleur » puis est retombée dans le lagon. L'image est à comparer avec celle-ci, prise après la disparition du nuage de condensation. L'eau déplacée par l'explosion était fortement radioactive et a contaminé les bateaux qui avaient été placés à proximité. Les bateaux contaminés, mais en état de marche, ont été emmenés vers les chantiers de Hunter's Point, à San Francisco, pour y être décontaminés. Ceux qui n'ont pas pu être décontaminés ont été coulés au large de la ville.

Le but de l'opération était de valider la puissance destructrice de bombes A sur des navires et des sous-marins situés aux alentours.

Le mannequin Micheline Bernardini porte le premier bikini et montre la boîte d'allumettes (1946)


Bikini serait une déformation du nom mélanésien local Pikinni que l'on traduit par pik (« aire », « surface ») et ni (« cocotier »).

L'atoll a donné son nom au bikini, un type de maillot de bain féminin. En 1946, Louis Réard a lancé un maillot de bain « révolutionnaire » qu'il baptisa du nom de l'atoll de Bikini, où venait de se dérouler un essai nucléaire américain. Ce maillot deux pièces, vendu dans une boîte d'allumettes, est commercialisé avec le slogan : « Le bikini, la première bombe anatomique ! ». De quoi susciter à l'époque un véritable raz de marée de protestations. Les autorités italiennes, espagnoles et belges en interdisent le port. En France, le maire de Biarritz aura recours à un arrêté municipal pour bannir ces bouts de tissu de la plage du casino.

Cinquante ans après l’explosion de la bombe H BRAVO sur l’atoll de Bikini, les habitants des îles Marshall développent des cancers liés aux radiations qu’ils ont reçues lors de ce test nucléaire américain. D’après un rapport remis à une commission du Sénat par l’Institut national du cancer (NCI), il faut s’attendre à 9% de cancers supplémentaires dans la population exposée à l’époque, sachant que la moitié de ces cancers liés aux radiations ne se sont pas encore déclarés.

Entre 1946 et 1958, les Etats-Unis ont mené 66 essais nucléaires, répartis en sept séries, sur les îles Marshall. L’explosion de la bombe BRAVO en 1954 fut la plus dangereuse pour la population de l’atoll Bikini et de ses voisins Rongelap, Alinginae et Utrik. L’Etat américain a versé 270 millions de dollars de compensation dans les années 80 mais les habitants des îles Marshall demandent une réévaluation des dommages subis. C’est dans ce cadre qu’un comité du Sénat a demandé un rapport au NCI.

Les auteurs du rapport, remis en septembre mais rendu public seulement maintenant, évaluent à près de 14.000 personnes la population exposée aux retombées de l’explosion de 1954. Sans ce test, on pouvait s’attendre à 5.600 cancers, selon le NCI. Suite aux fortes doses radioactives reçues par la population, le nombre de cancers devrait être de 6.130, soit un excédent de 530 cancers. Les gens ayant été exposés très jeunes, la moitié de ces cancers sont à venir, selon les auteurs.

C.D.
(18/04/05)


Un homme mesure le maillot de bain de femmes. S’il était trop court, elles recevaient une amende, 1920



Août 2016, en France, une femme qui se repose sur la plage est interpellée par 4 policiers armés. Elle porte un foulard turquoise et blanc noué au-dessus de la nuque et une tunique de même couleur à manches longues. Les policiers lui demandent de se déshabiller sur ordre et lui délivrent une amende.

La mairie de Nice n'était pas en mesure de préciser dans l'immédiat les circonstances de ce contrôle. Mais elle a confirmé qu'une quinzaine de femmes avaient été verbalisées depuis le début de la semaine, en raison de leur tenue de plage.

Annette Kellerman (1887-1975) née à Sydney, est une nageuse synchronisée et une actrice australienne. Elle promeut l’utilisation d’un maillot de bain 1 pièce en 1907, elle sera arrêtée pour exhibitionnisme. Enfant, Annette Kellermann est atteinte de la polio. Son médecin lui recommande de nager. Elle devient championne de natation. Elle tente aussi la traversée de la Manche mais échoue, au bout de 10 heures de nage, dans une eau à 11 °C.

Les organisateurs essayant de stopper la première femme à finir un marathon, Boston, 1967

Lisa Lyon, photographie de Robert Mapplethorpe (1984)

Lisa Lyon, née en 1953, est une bodybuildeuse féminine et une top-modèle américaine. Elle est considérée comme l'une des pionnières du bodybuilding féminin. Une des muses de Robert Mapplethorpe

Itsi Bitsi Petit Bikini - Dalida

Ce titre est extrait de l'album : Garde-Moi La Derniere Danse Vol 8
Année de sortie : 1961
Label : Barclay

Sur une plage il y avait une belle fille

Qui avait peur d'aller prendre son bain

Elle craignait de quitter sa cabine

Elle tremblait de montrer au voisin

Un deux trois elle tremblait de montrer quoi ?